Menu

Lésion ostéochondrale du dôme talien

DEFINITION

Il s'agit d'une lésion du cartilage talien et de l'os situé en dessous. On observe parfois un véritable trou dans l'os appelé géode. L'origine peut être traumatique ou non. On observe une nécrose (mort cellulaire) de l'os et du cartilage.

Cela peut provoquer des douleurs à la marche, parfois un gonflement. En cas de fragment ostéochondral libre dans l'articulation, la cheville peut se bloquer.

La radiographie simple peut montrer la lésion mais l'arthroscanner reste le meilleur examen pour le diagnostic.

TRAITEMENT

Le traitement est d'abord médical. Le patient doit le plus souvent arrêter ou adapter son activité sportive. Des anti inflammatoires et des semelles sont prescrits. Une infiltration de corticoïdes ou d'acide hyaluronique peut vous être proposée.

Ce traitement n'est pas toujours efficace. Néanmoins, la chirurgie n'est à envisager qu'en cas de douleurs importantes et durables. En effet, les résultats de la chirurgie dans cette indication restent parfois décevants.

Le principe est une excision du cartilage et un curetage de l'os malade, suivi éventuellement d'une greffe osseuse pour combler le vide. Dans certains cas, on peut effectuer une véritable greffe osteocartilagineuse appelée mosaïcplasty en prélevant une carotte ostéochondrale au niveau de genou en zone non portante.

Les interventions sont multiples avec des résultats et des suites opératoires variables selon les cas.

En pratique, schématiquement:

Une lésion peu étendue ou avec un fragment libre dans l'articulation:

On effectue un nettoyage simple et un curetage de la lésion sans greffe. On y associe une stimulation de l'os restant par micofractures ou perforations (pridie).

L'intervention peut être effectuée en chirurgie ambulatoire et sous arthroscopie.

La reprise des activités est assez rapide avec un arrêt de travail de 3 à 6 semaines. Il s'agit d'une intervention peu agressive mais aux résultats assez aléatoires.

Contactez-nous

Une lésion étendue ou après l'échec du précédent traitement:

On effectue une greffe osteocartilagineuse (mosaïcplasty). Il s'agit d'une intervention lourde avec ouverture de la cheville et prélèvement de la greffe au niveau du genou. En cas de lésion située en arrière du sommet du talus, une ostéotomie de la malléole interne est nécessaire. L'hospitalisation est de plusieurs jours. La cheville est immobilisée par une botte en résine pour 6 semaines. La récupération prend 3 à 6 mois.

COMPLICATIONS:

Les plus fréquentes :

La persistance des douleurs malgré le traitement.

Les douleurs du genou après un prélèvement pour greffe osseuse.

L'arthrose de cheville à long terme peut provoquer de nouveau des douleurs.

La raideur.

La phlébite peut survenir en dépit du traitement anticoagulant. Il s'agit d'un caillot qui se forme dans les veines des jambes, celui-ci pouvant migrer et entrainer une embolie pulmonaire.

Comme toute chirurgie, il existe un risque d'hématome qui se résorbe en règle générale tout seul. Il peut exceptionnellement nécessiter une ponction évacuatrice ou un drainage chirurgical.

La cicatrisation, parfois délicate à obtenir, peut nécessiter des soins prolongés.

Contactez-nous

Plus rarement :

L'algodystrophie est un phénomène douloureux et inflammatoire encore mal compris. Elle est traitée médicalement et peut durer plusieurs mois (voire parfois des années), entrainant une prise en charge spécifique avec rééducation adaptée, bilans complémentaires et parfois, une prise en charge spécifique de la douleur. Elle est imprévisible dans sa survenue comme dans son évolution et ses séquelles potentielles.

L'infection est une complication rare mais grave. Elle peut survenir même très longtemps après la chirurgie et peut provenir d'une infection à distance de la cheville, comme une infection dentaire ou urinaire. Une infection peut conduire à une nouvelle chirurgie. Il vous est fortement déconseillé de fumer pendant la période de cicatrisation, le tabagisme augmentant de manière significative le taux d'infection.

La liste n'est pas exhaustive et une complication particulièrement exceptionnelle peut survenir, liée à l'état local ou à une variabilité technique. Toutes les complications ne peuvent être précisées, ce que vous avez compris et accepté.

Contactez-nous

Consultez également :

Actualités

Voir toutes les actualités