Menu

Vos chirurgiens du pied et de la cheville ont été une nouvelle
fois mis à l’honneur dans le classement du Point 2019

4 Chemin de la Tour la Reine - 74000 ANNECY

Opération des ongles incarnés - Annecy Pied Cheville

Contacter notre secrétariat afin d’organiser votre prise en charge au sein de notre centre de chirurgie orthopédique à Annecy.

CONTACT SECRETARIAT : 04 50 33 09 50

Les onglets incarnés : qu’est-ce que c’est ?

L’ongle incarné ou onychocryptose est une pathologie qui concerne le plus souvent votre gros orteil. Il s’agit d’une pathologie très courante notamment chez les adolescents (ongle plus large) et les personnes âgées (déformation de l’ongle en tuile). Il s’agit d’un conflit entre l’ongle lors de sa pousse et la chair (bourrelet péri-unguéal) qui l’entoure.

Il évolue en 3 stades : inflammation, infection puis bourgeon charnu ou botriomycome. Il existe des facteurs favorisants : mauvais coupe de l’ongle, macération, chaussures serrées, traumatismes ou micro-traumatismes répétés, anomalie de forme de l’ongle, trouble statique du gros orteil (hallux valgus).

                                   

Les symptômes

L’ongle incarné se manifeste en premier lieu par une rougeur et un gonflement autour de l’ongle accompagné d’une douleur plus ou moins importante. Il peut rendre le chaussage très difficile du fait de la sensibilité de l’orteil.

Si rien n’est fait, il évolue vers l’infection avec écoulement purulent. Quand cette infection se pérennise, il apparait alors un botriomycome.

Le risque le plus important, et heureusment assez rare, est la propagation de l’infection à l’os (ostéite) depuis l’ongle incarné. Cela implique un traitement antibiotique long et lourd. Il faut agir avant ce stade !

Opération ongle incarné à Annecy

                                                                                             Ongle incarné avec botriomycome : avant et après la chirurgie.

                   

Le traitement

Le traitement doit en premier lieu associer des soins de podologie et une lutte contre les facteurs favorisants. On doit également éviter que l’infection ne s’installe via des antiseptiques locaux.

En cas d’échec de ce traitement, le traitement chirurgical est proposé. Il peut être proposé d’emblée lors que l’ongle incarné est « très infecté » ou lorsque celui-ci est très douloureux ne permettant pas la réalisation de soins podologiques.

Le traitement chirurgical - mené à bien par votre chirurgien orthopédiste à Annecy - consiste à, couper le bord de l’ongle incarné et à enlever les tissus infectés. Mais il consiste aussi et surtout à réaliser une matricectomie afin de diminuer la largeur de l’ongle « à vie ». Le but de ce geste est de diminuer au maximum le risque de récidive (environ 3% avec cette technique). L’ongle est néanmoins laissé suffisamment large afin de ne pas être disgracieux.

Pour le confort du patient, le geste est réalisé au bloc opératoire avec une anesthésie loco-régionale. Cela permet également d’enlever le maximum d’infection et de limiter le risque de récidive.
Le geste est réalisé au cours d’une hospitalisation très courte en ambulatoire.
L’appui est autorisé d’emblée avec une chaussure ouverte pendant la durée de la cicatrisation afin de limiter au maximum le risque de surinfection.

                                                                                                                         Aspect du gros orteil cicatrisé

                      

Des soins infirmiers seront à réaliser le temps de la cicatrisation 2/3 semaines.
Les activités sportives devront être suspendues le temps de la cicatrisation.
La principale complication dans les suites précoces de l’intervention est la surinfection compte tenu de la colonisation bactérienne naturelle des sillons unguéaux. Néanmoins ces complications sont peu fréquentes et on peut normalement espérer une guérison définitive.

A plus long terme le risque de récidive de l’ongle incarné n’est pas nul bien que très faible avec cette technique réalisée au bloc opératoire.

Contactez-nous

Site de l’Association Française de Chirurgie du Pied et de la Cheville (AFCP) sur la pathologie

Consultez également :

Actualités